Saint Germain en Laye le 30 novembre 2022

Hommage au 75ème anniversaire de la disparition du général LECLERC. Au 120ème anniversaire de sa naissance. Au 70ème anniversaire de son accession, à titre posthume, à la dignité de maréchal de France

Sur invitation de l’Association de l’Amicale des Anciens et Amis de la 2ème D.B. « Division Leclerc » des Yvelines avec le soutien dela Ville de Saint-Germain en Laye et l’Etat-Major IDF, le Président Alain FABER représenta les Mémoires du Mont-Valérien à cette cérémonie d’hommages au général Leclerc.

Général Jean Paul MICHEL président de l’Association des Anciens de la 2ème DB, et président de la Fondation Maréchal Leclerc de Hauteclocque 

Intervention du général Jean Paul Michel

Cette année 2022, nous avons choisi de célébrer le général Leclerc, maréchal de France. C’est effectivement le 120e anniversaire de sa naissance mais aussi le 75éme de sa disparition et le 70 de son élévation à la dignité de maréchal de France.

Mais, en plus de ces anniversaires, il nous a semblé important de faire connaitre la personnalité du gal Leclerc et le rôle qu’il joué durant la 2e GM, alors que, de nos jours, l’histoire enseignée aux élèves a tendance à gommer les figures illustres de notre roman national. Ainsi, Leclerc a disparu des manuels d’histoire de l’éducation nationale. Or les jeunes générations ont besoin, plus que jamais, de s’identifier à des exemples, des modèles, en un mot à des héros. LECLERC en est un et à ce titre, mérite d’être mieux connu des jeunes français car sa vie a été irréprochable, sa vie d’homme et de chef militaire.

C’est tout d’abord un patriote pur et dur : la liberté de la France passe avant tout. Il est prêt à tous les sacrifices pour continuer le combat. S’étant soustrait par deux fois aux troupes allemandes, il traverse la France à vélo pour gagner la péninsule ibérique puis l’Angleterre. Rien, aucun obstacle ne peut l’arrêter. A peine arrivé au Tchad, il désigne le fort italien de Koufra à sa poignée d’hommes démunis de tout. La volonté et le moral vont être les seuls moteurs de ces « clochards épiques » comme les appelaient Malraux. Et c’est la première victoire de la France libre en 41 alors que les forces de l’axe sont partout dominantes.

Leclerc est aussi un formidable rassembleur d’hommes. La mise sur pied de la 2e DB fut sa plus grande victoire comme il le prétendit. En effet je cite Pierre Debray « toutes les convictions politiques, religieuses, philosophiques étaient représentées à la Division. Elles ne se heurtèrent jamais. Elles ne furent pas, non plus, jamais reniées. Chacun avait compris que sans rien aliéner de ses croyances, il est possible de les accorder à celles de ses voisins si l’union se fait, non sur des intérêts, mais sur des idéaux : le sens du devoir, l’amour de la France, le goût de l’effort, le désintéressement. ». Quel bel exemple d’union et de fraternité pour notre société française actuelle !

Exemplaire en tant qu’homme, Leclerc n’a connu que la victoire comme chef militaire. Après Koufra en 1941, il a pris l’ascendant sur les Italiens en 1942, lors des campagnes du Fezzan et de Tripolitaine et, en 1943 sur l’Afrika Korps de Rommel en Tunisie. En France, en 44, la 2e DB est très vite devenu le fer de lance de la 3e armée de Patton. Gal Patch surnommait les gars de Leclerc les « crack troops » (la troupe hors-pair). Leclerc, en effet, maniait sa division blindée avec dextérité, utilisant la manœuvre et la vitesse pour surprendre l’ennemi. Les Allemands l’appelait la « Blitz division » la division l’éclair. Grâce à sa tactique, Leclerc économisait la vie de ses soldats. Il refusait le choc frontal. Les obstacles, il les contournait toujours. En conséquence, la 2e DB a eu deux fois moins de morts dans ses rangs qu’une division française comparable. Ce chef économe de leur vie faisait que ses soldats avaient une véritable vénération pour lui. Son esprit manœuvrier a aussi permis de limiter les pertes civiles et les destructions. Alençon, Paris, Strasbourg ont été prises sans dégradations car l’ennemi n’a pas eu le temps de réagir. Toutes les localités libérées par la 2e DB ont eu de la chance. Vous savez tous, ce qui est arrivé aux villes françaises sur la côte atlantique (St Nazaire détruite à 85%, Royan à 80%, Le Havre, Brest) sans parler des nombreuses villes allemandes de l’autre côté du Rhin qui ont été complètement rasées.

DG a écrit : « l’épopée de LECLERC, c’est pour toujours une des plus belles pages de notre histoire » Ce qu’a accompli ce chef militaire et son unité est à rappeler aux jeunes pour, qu’à leur tour, ils adoptent dans leur vie, les valeurs de courage, de l’honneur, du sens du devoir, de droiture, de fierté et de patriotisme. Apprenons donc à nos enfants à prendre comme modèle ce héros de légende dont la vie est sans tâches, à admirer son engagement et à s’inspirer de son énergie, face aux difficultés.

C’est le rôle des associations patriotiques que de remplir cette mission de mémoire en complément de celle des élus, des communes et des parents. C’est le but du rassemblement d’aujourd’hui et je remercie St Germain-en-Laye et son maire de nous avoir donné, cette année, l’occasion d’évoquer le général Leclerc et ses hommes.

Vivent St Germain-en-Laye, Vive la 2e DB, Vive la France.

***

Alain FABER Président des Mémoires du Mont-Valérien

UNE RAISON DE PLUS D’ÊTRE PRÉSENT Á LA CÉRÉMONIE DU 09 OCTOBRE PROCHAIN AU MONT-VALÉRIEN POUR LA MÉMOIRE ET ACCUEILLIR NOS AMIS BELGES

EN 1951 DE LA TERRE DU MONT-VALÉRIEN FUT PRÉLEVÉE AU PIED DES POTEAUX D’EXÉCUTIONS, PUIS MISE DANS UNE URNE AVANT D’ÊTRE ENCHÂSSÉE DANS LE MUR DE LA CITADELLE DE LIÈGE ET PAR LA SUITE TRANSFÉRÉE AU MUSÉE DE LA RÉSISTANCE DE LA VILLE.

C’EST AVEC UNE TRÈS GRANDE ÉMOTION QUE J’AI COMPOSÉ LE DOCUMENT QUE VOUS LISEZ ACTUELLEMENT

C’EST Á NOS AMIS BELGES DU COMITÉ D’ENTENTE DES GROUPEMENTS PATRIOTIQUES DE LA PROVINCE DE LIÈGE ET Á SON PRÉSIDENT MONSIEUR JEAN-PAUL GRANDJEAN QUE NOUS AVONS LA POSSIBILITÉ DE VOIR CES PHOTOGRAPHIES HISTORIQUES MARQUANT DE MANIÈRE INDÉLÉBILE LA FRATERNITÉ D’ARMES ET DE CŒUR ENTRE NOS DEUX NATIONS.

N’OUBLIONS PAS CE QUI NOUS RAPPROCHE MAIS OUBLIONS CE QUI NOUS ÉLOIGNE.

PRÉPARONS L’ AVENIR POUR LES NOUVELLES GÉNÉRATIONS

Alain FABER Président des Mémoires du Mont-Valérien

11 septembre 2001

Il y a 21 ans, vous vous souvenez tous ce que vous faisiez au moment où vous appreniez le déroulement des attentats ISLAMISTES aux États-Unis d’Amérique.

La haine des islamistes pour le monde occidentale fit

3 000 morts 6 000 blessés

Aux noms des Mémoires du Mont-Valérien, de ses inscrits et contributeurs, et comme tous les ans depuis ce jour maudit, le président accompagné de Madame Béatrix LE BIGOT et de Monsieur Patrick OURCEYRE Secrétaire général Exécutif de notre association déposèrent trois fleurs symboliques à la chapelle du cimetière américain de la ville de Suresnes.

Cette année ils furent reçus avec toujours autant de courtoisie et d’amitié par Madame Sandrine DEBOTÉ assistante de direction/guide.

Alain FABER et Patrick OURCEYRE

Nous remercions Google, et https://www.melty.fr/societe/11-septembre-2001-comment-notre-vie-a-change-depuis-les-attentats-23161.html, Radio-Canada. ca pour l’aide qu’ils nous apportent au transfert de la Mémoire.

Alain FABER Président des Mémoires du Mont-Valérien

REINE ÉLISABETH II

HOMMAGE DES MÉMOIRES DU MONT-VALÉRIEN A LA REINE ÉLIZABETH II

Merci de cliquer sur la photo ci-dessus

In memoriam

La disparition de Sa Majesté, Elizabeth II, reine d’Angleterre, attriste l’Association nationale Mémoires du Mont-Valérien. Ses adhérents et son président s’associent tout particulièrement au deuil de nos voisins d’Outre-Manche. Le discours constant de la reine fut toujours en diapason avec celui de la Résistance, discours perpétué par notre action, voulu par le Général de Gaulle que Sa Majesté affectionnait, comme elle affectionnait la France.

Il nous incombe donc d’honorer la mémoire d’une grande dame qui a traversé notre siècle tourmenté avec courage et espoir. Dans le cadre si réglementé de la monarchie britannique, elle a su faire passer inlassablement un message de fraternité, celui qui anime notre nouvelle initiative baptisée Rassemblement des Mémoires Européennes. Gageons que son héritier, le roi Charles III, insuffle son règne des mêmes valeurs.

In memoriam

The passing of Her Majesty, Elizabeth II, queen of England, saddens the National Association Remembrances of the Mont-Valérien. Its members and its president mourn alongside our neighbors from across the Channel. The queen’s steadfast discourse was always in tune with that of the Resistance, discourse embodied by our action, wished for by General de Gaulle for whom Her Majesty had special affection, as she had for France.

It is therefore incumbent on us to honor the memory of a grande dame whose life spanned our tormented century with courage and hope. Within the highly regulated framework of the British monarchy, she inexorably spread a message of brotherhood, the same that drives our new initiative named Gathering of European Remembrances. Let us wager that her heir, king Charles III, instills his reign with the same values.

Que Monsieur Gerald HONIGSBLUM délégué régional pour l’Occitanie de notre association et en charge des affaires culturelles soit remercié pour son expression écrite en hommage à feue la Reine Élisabeth II.

Nous remercions WiKipédia ,YouTube et TV5 monde, pour leurs aides à la transmission de la mémoire.

Alain FABER Président des Mémoires du Mont-Valérien

LIBÉRATION DE PARIS – FONDATION CHARLES DE GAULLE

Dans le cadre du partenariat entre la Fondation Charles de Gaulle et les Mémoires du Mont-Valérien

nous vous présentons les photographies de la Messe de fondation pour le 78e anniversaire de la Libération de Paris a été présidée par Mgr Philippe Marsset, évêque auxiliaire de Paris, en l’église Saint-Germain l’Auxerrois le dimanche 28 août 2022.

Les photographies et le montage sont l’œuvre de Monsieur Michel POURNY qui nous a autorisé à faire cette publication. Qu’il soit remercié pour la qualité de ses photographies et complimenté pour son talent.

Cliquez sur l’image ci-dessous pour regarder la totalité des photographies

Alain FABER Président des Mémoires du Mont-Valérien

LE DERNIER SURVIVANT

PAR Christophe SENCIER Délégué régional « Nouvelle-Aquitaine »

Robert Hebras dernier survivant du massacre D’ Oradour sur Glane….une vie au service de la mémoire…n’oublions jamais!

ROBERT HÉBRAS

Nous remercions FR 3 et Google pour leur participation au transfert de la mémoire.

Christophe SENCIER Délégué régional « Nouvelle-Aquitaine »

A Madame Lysiane TELLIER

Madame Lysiane TELLIER

Pour que nos nouveaux adhérents et amis vous connaissent mieux, vous êtes invités à prendre connaissance du discours prononcé au Sénat en 2011, par Monsieur Alain FABER Président de l’Association Nationale « Mémoires du Mont-Valérien » à l’occasion d’une cérémonie de l’Union Gaulliste de France présidée à l’époque par Monsieur Stéphane GALARDINI en l’honneur de Madame Lysiane TELLIER Présidente fondatrice des Mémoires du Mont-Valérien

Madame,

Lors des événements dramatiques de la seconde guerre mondiale, et dès que vous en avez eu l’âge et la possibilité, vous avez répondu à l’appel du Général De Gaulle.

Toute votre vie, vous avez été fidèle à vos choix de jeunesse, et votre combat d’aujourd’hui est celui de transmettre aux nouvelles générations la mémoire de ceux, qui, au péril de leur vie, avaient tout quitté pour que la France redevienne libre.

Originaire du Poitou près de Poitiers, votre enfance a été très fortement marquée par les conséquences de la ‘’Grande Guerre’’. Vous étiez très jeune quand votre père est « Mort pour la France » après avoir été blessé et gazé à Salonique.

Adolescente, vous êtes profondément choquée et marquée par le triste spectacle de la débâcle de 1940  jetant sur les routes des milliers de familles fuyant l’envahisseur.

Sportive et dynamique, vous faites à 17 ans le choix de rejoindre  la clandestinité, et votre professeur d’escrime vous facilite l’entrée dans le monde des combattants de l’ombre.

Jour après jour, nuit après nuit, par tous les temps, comme agent de liaison, vous sillonnez les routes de votre département, à pied et à bicyclette, transmettant messages et consignes et rapportant à vos contacts, dans la plus grande discrétion, les observations sur les implantations et les mouvements des troupes d’occupation.

Vos actions semblent même inscrites dans le chant des Partisans :   « … dans la nuit la liberté nous écoute… »

Au signal du débarquement des Alliés en Normandie, vous rejoignez le maquis armé du Poitou où l’on vous attribue le surnom de « Bob », sous les ordres d’un Chef surnommé « Le Chouan »

Par tous les  temps et en toutes circonstances vous effectuez avec courage les missions qui vous sont confiées.

Au mépris total du danger vous participez à de nombreux combats, et vous évacuez des blessés graves sous le feu de l’ennemi.

Il vous sera confié des missions périlleuses qui permettront notamment de sauver la vie d’aviateurs anglais blessés alors que vous étiez sous le feu des troupes nazies.

Libérée mais insatisfaite, et avec le grade de Lieutenant, vous prenez une part active aux combats armés de la libération de la poche de St Nazaire et vous vous battez jusqu’à la reddition de l’ennemie.  Puis, vous êtes amenée jusqu’en 1947, avec le 5ème Bureau, à assurer la bonne fin du réseau « National Maquis » du Colonel Rebattet.

Votre patriotisme et votre courage vous honorent d’une citation avec étoile d’argent et de l’attribution successive de la Croix de Guerre, de la Médaille de la Résistance, de la Médaille Militaire et de la Légion d’Honneur au grade d’officier.

Madame Lysiane TELLIER et Monsieur Patrick OURCEYRE Secrétaire général Éxécutif des Mémoires du Mont-Valérien

Revenue à la vie civile, vous vous engagez au Service de la Croix Rouge Française au Maroc et votre vie familiale et professionnelle vous fera vivre plusieurs années au Laos.

Résidant à Bourg-la-Reine en 1960, vous consacrez votre temps à votre famille et vous veillez de près à l’éducation de vos deux enfants.

 Au début des années 1980 commence votre engagement dans le monde associatif en adhérant à ‘’Femme Avenir’’. Très rapidement  vous  créez à Bourg-la-Reine la ‘’ligue anti-drogue’’,  et concomitamment  vous acceptez des responsabilités au sein de prestigieuses associations patriotiques. 

Vous êtes toujours Présidente du Souvenir Français de Bourg-la-Reine, vice-Présidente Départementale de l’Office National des Combattants (ONAC), Présidente Départementale de l’Association Nationale des Combattants Volontaires de la Résistance et Présidente Départementale de l’Union Nationale des Combattants, dont vous êtes Administrateur National.

Vous avez souhaité vous engager un peu plus encore dans les actions humanitaires de l’UNC en Afrique, en prenant en charge, avec l’aide de l’UNC des Hauts de Seine, les Veuves de Guerre des Combattants de l’Armée Française du Sénégal où vous vous rendez régulièrement en mission.

Le Président du Sénégal vous a d’ailleurs rendu hommage pour votre dévouement en vous élevant au grade d’Officier de l’Ordre du Mérite du Sénégal.

A travers toutes ces activités et depuis trente ans, votre combat au quotidien est d’assister, d’effectuer des démarches, d’aider par tous les moyens et de défendre les droits des Anciens Combattants.

 Vous déployez toute votre énergie pour être au service des autres, et vous persévérez avec beaucoup d’audace et de ténacité à vouloir faire prendre en charge la Mémoire Combattante par les jeunes générations.

Les témoins de la seconde Guerre Mondiale sont de moins en moins nombreux et les associations spécifiques, s’effacent lentement de la scène.

Depuis plusieurs années, vers la fin de novembre, vous avez en charge au nom des Combattants Volontaires de la Résistance, l’organisation de la cérémonie de la Mémoire au Mont Valérien.

 Grâce à votre pugnacité, ce rendez-vous annuel est devenu important et solennel, mêlant de nombreux élus en écharpe, d’anciens combattants, des militaires d’actives, des réservistes, et des scolaires s’intercalant entre les 150 porte-drapeaux présents.

Depuis déjà deux ans vous intégrez directement collégiens et lycéens au sein de vos manifestations dans une perspective de participation citoyenne et responsable car il faut que les générations se souviennent.

Dans l’un de vos discours adressés aux jeunes vous leur disiez :

« Vous ne devez jamais oublier que tous ceux que nous honorons en ce jour ont volontairement pris tous les risques par amour de la France et de la Liberté. »

Vous attachez également beaucoup d’importance à la promotion et au développement de la communication et vous  souhaitez instaurer un dialogue par une relation intergénérationnelle.

Vous avez donc décidé, avec l’aide de quelques amis de plus jeunes générations du feu, avec l’encouragement des  hautes personnalités civiles de notre pays, et de grands témoins de l’époque, et avec l’approbation et le soutien de Présidents des plus importantes  Associations d’Anciens Combattants, de créer l’Association Nationale « Mémoires du Mont Valérien ». 

Elle figure déjà parmi les associations nationales très officiellement reconnues du monde combattant.

Loin des postures partisanes, idéologiques ou confessionnelles, l’association « Mémoires du Mont Valérien » est ouverte à tous ceux qui veulent porter vers les nouvelles générations, la mémoire des hommes et des femmes, qui, avec ou sans uniforme, ont donné leur vie pour sauver l’honneur et la liberté de la France.

Il y a déjà un demi-siècle, le Général De Gaulle inaugurait ce haut lieu dont il avait ordonné la création afin d’y inscrire à jamais la mémoire de tous nos héros, sans aucune distinction. Que ce sanctuaire demeure ainsi, tel qu’il a été voulu, tel que les témoins et victimes de la guerre l’ont aimé, tel qu’aujourd’hui  il inspire encore et toujours une immense émotion. 

Madame, vous avez le grand honneur d’être la Marraine du  8ème Régiment de Transmissions stationné au sommet du Mont Valérien. Chaque année à la tombée du jour, vous vous adressez aux jeunes promotions, dans la clairière des fusillés. Avec des mots simples et émouvants vous leur dites que vous avez eu aussi vingt ans, comme eux aujourd’hui, et que vous n’avez pas hésité, sous l’emblème de la Croix de Lorraine, à risquer votre vie pour qu’eux puissent être libres maintenant. 

Madame Lysiane TELLIER accueillant les stagiaires du 8è RT dans la clairière des Fusillés du Mont-Valérien en présence du Chef de corps

Enfin, Madame, pour vous lorsque tous les drapeaux sont réunis lors d’une cérémonie ils n’en font qu’un seul, le drapeau Bleu Blanc Rouge de la France.

Merci Madame Tellier.

COMME TOUS LES ANS UN HOMMAGE LUI SERA RENDU LE 19 NOVEMBRE 2022 PAR UN RAVIVAGE DE LA FLAMME SOUS L’ ARC DE TRIOMPHE A 18H30. VOUS ÊTES INVITÉS A VENIR NOMBREUX POUR HONORER SA MÉMOIRE ACCOMPAGNÉS DE VOS DRAPEAUX.

Alain FABER Président des Mémoires du Mont-Valérien

DÉLÉGATION DE LA « NOUVELLE-AQUITAINE »

1er juillet 2022

Monsieur Christophe SENCIER

En cette belle journée du 1er juillet 2022 eu lieu la cérémonie de remise des décorations de notre association. La délégation « Nouvelle-Aquitaine » des Mémoires du Mont-Valérien, en présence de notre Président Monsieur Alain FABER, a mis à l’honneur trois personnalités de la Haute-Vienne et une de Corrèze, en leur attribuant la Croix du Mérite.

Monsieur Christophe BOUSSIGNAC de Corrèze ; Croix du Mérite échelon bronze, Monsieur Didier PATUREAU de Limoges ; Croix du Mérite échelons bronze, Monsieur Cyril VERMUS de Limoges ; Croix du Mérite échelon argent.

Félicitations à nos décorés qui j’en suis certain continueront à porter et représenter nos valeurs de transmission de la mémoire. Grâce à leurs actions incessantes, ils contribueront à faire rayonner notre association nationale.

Je tiens à remercier Monsieur le Maire de la commune de Boisseuil pour son accueil chaleureux et sa présence lors de la cérémonie, et remercie vivement Monsieur le Président Alain FABER pour sa présence en Limousin. Des liens de fraternité se tissent et un travail commun pour la mémoire devrait être accompli prochainement.

Christophe SENCIER Délégué régional « Nouvellle-Aquitaine »

PITHIVIERS

En Juillet 1942 les trains partis de Paris emmènent les internés du Vel ’d’hiv vers la gare et le camp de Pithiviers ainsi que celui de Beaune-La-Rolande.

Il était donc devenu important d’y ouvrir un lieu de mémoire et pour la première fois dans une gare. Cette dernière aura été leur dernier contact avec le sol de notre pays avant les départs pour Auschwitz dont très peu sont revenus.

A cette époque il existait des baraquements (aujourd’hui disparus) et 7.600 personnes venant du Vel’ d’hiv y ont été enfermés.

Ce nouveau lieu de mémoire aura parmi ses priorités de faire venir des scolaires tout comme nous le faisons régulièrement au Mont-Valérien depuis de nombreuses années.

Si vous passez dans le Loiret, ne les oubliez pas en rendant visite à ce nouveau musée de la Mémoire.

Patrick Ourceyre Mémoires du Mont-Valérien