Les chrétiens et la résistance.

Elle fût diverse et variée et se trouve mise en lumière par cet ouvrage « L’espérance est un risque à courir » de Jérôme Cordelier (Calmann- Levy).

Résister avait un seul but, se débarrasser de l’ennemi nazi.

Il y a eu celle de droite, de gauche, militaire, juive, chrétienne. Sur cette dernière on a peu écrit et le livre ci-dessus permet d’en prendre connaissance.

L’auteur met en lumière toutes celles et ceux qui ont œuvré pour sauver des vies de l’occupant.

La Corrèze à l’époque fût appelée « Terre des justes » car les résistants y furent nombreux et un certain nombre d’entre eux ont été proclamés « Juste des Nations ».

Parmi ces résistants moins connus Jean Sévillia nous cite « Mgr Saliège, Marc Boegner, Odile de Vasselot, Mgr Salve, Gilbert Dru » entre autres.

Nous vous conseillons cette lecture qui nous permet de découvrir ceux qui étaient alors animés par leur foi chrétienne.

Patrick Ourceyre – Secrétaire Général Exécutif

Nous remercions Jean Sévillia pour son article paru dans le Figaro Magazine du 21 mai

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :