Aleksander KULISIEWICZ – La mémoire des camps.

Dans le camp de Sachsenhausen un jeune juif polonais, le chanteur clandestin du camp, réputé pour sa mémoire va retenir durant sa captivité tous les poèmes d’amour, complaintes nostalgiques, petits airs de ses compagnons d’infortune.

En avril 1945, après 66 mois dans l’enfer, sous la conduite des SS, les prisonniers entament une longue marche vers le nord. Soudain, le cortège se disloque dans une forêt. Alex se retrouve libre perdu au milieu de bois inconnus. Il va se battre pour rejoindre sa Pologne natale. Il parviendra à Cracovie et il retrouvera son père.

Malheureusement il a la tuberculose et doit être hospitalisé. Il a 26 ans et murmure d’étranges paroles. Une infirmière tend l’oreille, il lui demande une machine à écrire et d’un coup sortent de sa bouche les poèmes d’amour, complaintes nostalgiques, petits airs sans prétention qu’il avait mémorisés. Elle prend les paroles en dictée 716 pages au total.

ISon fils Krzysztof lutte pour faire connaître l’inestimable collection de son père. Cette dernière a été acheminée en 1983 au musée d’Auschwitz et y sera stockée dans un baraquement. Elle finira au Musée des Etats Unis du Mémorial de l’Holocauste à Washington (USHMM) en 1992.

Il reste un dernier trésor niché au bas d’une bibliothèque dans le cottage de son fils Krzysztof dans le jura Cracovien soit un épais bloc de feuilles tapées à la machine. La publication n’a jamais intéressée personne.

Aleksander KULISIEWICZ est décédé à Cracovie en 1982.

Patrick OURCEYRE Secrétaire général Exécutif ANMMV

Sources : Nos extraits proviennent du journal Le Monde que nous remercions vivement pour ses articles publiés courant août.

De plus amples informations sur cet homme exceptionnel se retrouvent également sur Wikipédia.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :