Une résistante et écrivaine native de la somme.

Madeleine Riffaud est née en août 1924 et fût membre de la résistance.

Faisant partie d’un convoi de réfugiés qui a été mitraillé par la Luftwaffe, elle décide de rejoindre Paris et de lutter contre les nazis. Elle opère au sein des FFI lorsqu’elle a 18 ans sous le nom de Rainer et participe à de très nombreuses opérations contre les nazis. A 19 ans, en juillet 1944, elle tue de sang-froid un militaire allemand en plein cœur de Paris.

Peu de temps après, tout en étant agent de liaison, elle est trahie par un collaborateur et livrée à la Gestapo puis transférée à la prison de Fresnes. Après avoir été torturée, une date d’exécution ayant été prise, elle est finalement libérée dans un échange de prisonnier. Après avoir participé à l’organisation de la libération de Paris elle continue de combattre les nazis jusqu’à la fin de la guerre.

En 1945 elle devient journaliste pour « Ce Soir » puis « l’Humanité ». En 1946 après avoir rencontré Ho Chi Minh à Paris, elle se dévoue pour le Vietnam et y demeure de très nombreuses années.

A son retour en France elle devient aide- soignante dans un hôpital parisien et écrit un best-seller « Les Linges de la Nuit ».

En 2013 elle est nommée chevalier de l’ordre national du mérite.

De nombreuses bandes dessinées ont été publiées la concernant et des interviews existent sur différents supports consultables sur internet.

Patrick Ourceyre Mémoires du Mont-Valérien

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :