LA JOURNÉE DES FEMMES

Dans le cadre du partenariat avec le Souvenir Français

La parole du Président – Un geste simple pour celles qui ont tout donné à la France

La journée internationale des femmes, également appelée « Journée internationale des droits des femmes en France » est célébrée, chaque année, le 8 mars. 

Officialisée par les Nations Unies en 1977, cette journée a pour but de mettre en avant la lutte pour le droit des femmes et notamment la réduction des inégalités par rapport aux hommes.

Le Souvenir Français qui souhaite accueillir le plus grand nombre de femmes, tant dans ses postes de responsabilités que dans son recrutement a souhaité rendre hommage en ce mois de mars 2021 à deux femmes exceptionnelles.

La première est Marie Sautet à qui Le Souvenir Français consacrera une exposition qui sera inaugurée le 8 mars en son siège national.

Marraine de guerre durant la Première Guerre mondiale, Marie Sautet a consacré avec son mari la totalité de sa fortune afin d’envoyer des colis aux soldats dans les tranchées. De leur maroquinerie à Paris, partaient chaque jour des centaines de colis de tabac, de chocolat, de bonbons, de boites de conserves, de livres, de linge.

Un million de colis seront confectionnés soit l’équivalent de 6 millions de francs (15 millions d’euros valeur 1914). Marie Sautet reçoit en retour 90 000 lettres de filleuls mais elle et son mari sont ruinés. Après le décès de son époux, Marie Sautet finit sa vie dans un hospice pour déshérités.

La seconde est Marcelle Henry. Fonctionnaire au ministère du travail, elle entre dans la Résistance, héberge des évadés, distribue des tracts et œuvre pour les services secrets de la France libre.

Le 4 juillet 1944, elle est arrêtée par la Gestapo. Elle est déportée à Ravensbrück puis dans un Kommando de Buchenwald. Libérée le 9 avril 1945, rapatriée le 14 avril à Paris, elle meurt d’épuisement le 24 avril 1945. Trois jours plus tard, le général de Gaulle la reconnait comme Compagnon de la Libération.

En rendant hommage à ces deux femmes, nous avons souhaité souligner leur formidable engagement. L’une comme l’autre ont tout donné à la France, l’une comme l’autre ont terminé leur vie dans le dénuement.

Leurs tombes, celle de Marie Sautet au cimetière du Père Lachaise, et celle de Marcelle Henry au cimetière de Bagneux sont aujourd’hui oubliées.

Le Souvenir Français a décidé de les placer sous sa veille mémorielle. Un geste bien faible pour rendre hommage à ces deux femmes mais une manière de mettre en avant le rôle des femmes tant en 1914-1918 que dans la Résistance comme le soulignait, pour ce dernier engagement, l’historien Henri Noguères.

« Il en fut des femmes dans la Résistance comme il en est, quotidiennement, des femmes dans la vie. Elles y ont fait toutes ces choses qu’elles seules pouvaient faire, ou qu’elles pouvaient faire en tout cas, indiscutablement mieux que les hommes. Elles y ont fait aussi, et tout aussi bien que les hommes, tout ce que les hommes faisaient ».

En cette journée du 8 mars, rappelons-nous que l’égalité passe aussi par la mémoire.

Légende de la photo : Marie Sautet, marraine des poilus

Serge BARCELLINI
Contrôleur Général des Armées (2s)
Président Général de l’association « Le Souvenir Français »

Patrick OURCEYRE Secrétaire général éxécutif Rédacteur en chef de « Infos MMV Siège »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :