1er Soldat de France –

Albert Séverin Roche, un héros méconnu.

Son village de Réauville, se trouve dans la Drôme.

Voici une phrase légendaire le concernant « Alsaciens, je vous présente votre libérateur, le premier soldat de France ! « (Maréchal Foch au balcon de l’hôtel de ville de Strasbourg (Bas-Rhin) après l’armistice.

Ce soldat au 27e bataillon des chasseurs alpins aurait capturé plus d’un millier d’Allemands pendant la Grande Guerre. Il a été blessé 9 fois et de folles histoires sont racontées sur lui dans plusieurs théâtres d’opérations.

Premier exploit sur le front : alors que ses responsables voulaient envoyer un groupe de quinze soldats pour s’occuper d’un nid de mitrailleuses allemandes, il aurait demandé à y aller seul, avec deux amis. Une position dont il aurait réussi à s’emparer en jetant des grenades dans un tuyau de poêle de ses ennemis.

Au chemin des Dames (seconde bataille de l’Aisne), il aurait rampé six heures dans les tranchées pour aller chercher son capitaine blessé. Revenu à son poste dans les lignes françaises, il aurait ensuite été accusé d’avoir abandonné son poste. Risquant d’être fusillé, son capitaine l’aurait finalement sauvé en sortant à temps du coma.

Parmi les derniers combattants français au Sudel, il fait croire aux Allemands qu’ils ont à affaire à un tir de barrage en armant et faisant tirer un à un les fusils des morts autour de lui. Il sera capturé par les Allemands, avant de réussir à s’enfuir en dérobant un pistolet dans une casemate.

Enfin, il fût l’un des soldats dans la « délégation des braves » désignés pour porter la tombe du soldat inconnu sous l’Arc de Triomphe. Malgré ses 8 décorations, il n’est jamais cité dans aucun livre d’école. Il meurt d’une façon stupide en 1939 fauché à la descente d’un bus à Sorgues.

Officier de la Légion d’honneur (décret du 30 juin 1937)
Médaille militaire (25 octobre 1917)

Croix de guerre 1914-1918, palme de bronze
(quatre citations à l’ordre de l’armée et huit étoiles)
Insigne des blessés militaires (neuf blessures)
Médaille commémorative de la guerre 1914-1918 (1920)
Médaille interalliée de la Victoire (1922)
Croix du combattant (1930)
Croix du combattant volontaire 1914-1918 (1935)

Patrick Ourceyre Secrétaire Général Exécutif Mémoires du Mont-Valérien

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :